|français|english|românã|

Bogdan Tătaru-Cazaban

Thomas Aquinas and Mediaeval Philosophy in Romanian Culture (1800-1947)

Thomas Aquinas and Mediaeval Philosophy in Romanian Culture (1800-1947)

» CHORA 7-8/2009-2010, pp. 255-282
 
Notre enquête porte sur la réception à la fois philosophique et théologique de la pensée de saint Thomas d’Aquin dans la culture roumaine à l’âge moderne. Nous avons essayé de marquer les étapes principales d’une histoire qui reflète dans une culture religieuse d’origine byzantine les tribulations de la réception de la philosophie médiévale en Occident. Formés dans les universités françaises ou allemandes, les philosophes et les théologiens orthodoxes roumains sont redevables aussi bien aux traditions philosophiques des XVIIIe-XIXe siècles qu’à la découverte gilsonienne de la pensée médiévale. Entre polémique confessionnelle et approche scientifique, saint Thomas d’Aquin devient au XXe siècle une présence significative dans les discours philosophiques et théologiques roumains (notamment dans le débat concernant la possibilité d’une philosophie chrétienne), en dépit d’une préférence traditionnelle accordée à saint Augustin. Il importe de remarquer aussi le fait que la spécificité des approches des philosophes roumains de la pensée de saint Thomas d’Aquin consiste dans l’effort de transgresser un thomisme «historique» vers des possibles enjeux modernes.
Language: English
» CHORA > Summaries > CHORA 7-8/2009-2010 > Bogdan Tătaru-Cazaban — Thomas Aquinas and Mediaeval Philosophy in Romanian Culture (1800-1947)
© 2010 CHORA